Les artistes 2020

Comme chaque année, nous accueillons de nombreuses expositions, mais aussi des artistes dans leur petites “maisons” meublées et décorées.

Etsuko Ishitobi (Japon)

Elle est depuis toujours une fan absolue de Shizuko Kuroha  qu’elle n’a eu la chance de rencontrer que lorsque cette dernière lui a remis le Premier prix Best of Show lors du Quilt Festival de Tokyo en 2012. Une récompense largement méritée pour son accomplissement dans l’univers des indigos et textiles japonais anciens qu’elle refait vivre passionnément.

Willyne Hammerstein (Pays-Bas)

On ne présente plus Willyne Hammerstein, artiste néerlandaise dont la saga des Millefiori a fait le tour du globe ! Elle revient avec le quatrième opus qui une fois de plus fait la part belle à la technique de piéçage à l’anglaise mais entièrement composé de nouveaux projets. Nul doute que ce 4e tome aura autant de succès que les précédents !

Megumi Mizuno (Japon)

Elève depuis 30 ans de Yoko Saito , Megumi Mizuno  en a acquis toute l’expérience, la technique ainsi que la possibilité de laisser libre cours à son imagination fertile mais en totale indépendance. Ses oeuvres sont régulièrement exposées lors du prestigieux Tokyo International Quilt Festival.

Sue Ross (Australie)

Cette artiste australienne fait des quilts depuis plus de 30 ans. Elle compose avec brio des oeuvres inspirées dans un style plein de joie de vivre et de liberté, jonglant avec les imprimés luxuriants aux couleurs vibrantes. L’exposition de ses quilts c’est un vrai spectacle et elle inspire depuis des décennies des centaines d’élèves à travers tout l’Australie. Elle est depuis longtemps l’une des professeures très suivie chez Material Obsession à Sydney.

Jo Colwill (Angleterre)

Cowslip Workshops est un lieu connu par les quilteuses non seulement britanniques mais du monde entier et il n’est pas rare d’y rencontrer dans ce lieu magique en Cornouailles des visiteuses de tous horizons. Jo est l’âme de ce lieu entre ferme, salle de cours, grange d’exposition et merveilleux coffee shop et bien sûr une superbe boutique de patchwork. Elle arrive avec un nouveau livre qui réunit tout cela au travers d’oeuvres pleines de charme et de poésie, inspirées par la nature ou les animaux dans un style délicieux à la manière d’un scone tout chaud. Elle a remporté le premier prix à Birmingham dans la catégorie « Deux personnes » en août dernier.

Bonnie Sullivan (USA)

Artiste américaine passionnée de style primitif et Folk Art, Bonnie va nous faire découvrir cette fois une autre facette de son talent, comment utiliser des objets chinés dans les brocantes pour leur donner une nouvelle vie en ajoutant sa patte magique. Du charme, de l’élégance, du vintage comme on adore !

Dawn Heese (USA)

Dawn est une créatrice totalement immergée dans l’univers Folk Artcountry dans la campagne où elle réside au milieu des bois dans le Missouri. Ses oeuvres fleurent bon l’amour des quilts anciens, la simplicité, la douceur et rendent chaque petit coin de son Home Sweet Home tout à fait charmant.

Karen Styles (Australie)

Cette artiste australienne de renommée internationale a conquis le coeur des passionnés de beau travail traditionnel. Hexagones et English Paper Piecing sont deux de ses sujets de prédilection. Elle est aussi designer vedette des tissus Marcus Fabrics  dont elle dessine les collections de merveilleux tissus de reproduction. Son nouveau livre « Seems like Yesterday » connait d’ores et déjà un succès international.

Christopher Wilson Tate (Angleterre)

Antiquaire britannique et collectionneur, Christopher est passionné de quilts et textiles anciens depuis son adolescence. Il possède l’une des plus belles collections de quilts anglais du 19e siècle avec des pièces exceptionnelles aux proportions magistrales exposées avec un immense succès à Houston en 2018 et à Birmingham en 2019. @antiquequiltcompany

Mary Kerr (USA)

Mary est à la fois historienne textile et quilteuse. Elle a un coeur gros comme ça, voue un culte à sa famille et ses amis et aime tout ce qui est ancien, objets, tissus ou papiers. Rien ne la réjouit davantage que de plonger dans ses boites de blocs orphelins anciens ou chutes de tissus anciens pour les faire revivre dans de nouvelles compositions minimalistes à la manière des Modern Quilts. Un travail très intéressant qui fait un lien merveilleux entre tradition et modernité.

Tone Finnanger (Norvège)

Tilda fête ses 20 ans de création et nous sommes heureux d’accueillir la créatrice norvégienne Tone Finnanger qui viendra en personne nous présenter ses nouvelles collections et créations pleines de tendresse et de fraicheur dans une jolie mise en scène.

Odile Mandrette (France)

Odile Mandrette, venue de la sculpture et de la céramique, son approche de la matière textile s’est faite progressivement. Tout d’abord en introduisant timidement dans les sculptures de céramique quelques bouts de « chiffons ». Puis cette matière souple, torturée et déjà colorée, se pliant à presque toutes les fantaisies est devenue de plus en plus prépondérante jusqu’à devenir un de mes matériaux privilégiés. Ses robes, « Les filles de l’Air » accompagnées de leur tapis volant, s’inscrivent dans un parcours spatial et circulaire. Elles invitent à la danse et plus spécifiquement à la ronde…

Magenta Kang (Angleterre)

Magenta Kang vit dans le Cambridgeshire en Angleterre mais est originaire de Corée où elle a appris depuis son plus jeune âge l’art de confectionner  les Pojagis. Son travail s’inspire de la nature et des choses qu’elle trouve, du bois qu’elle emballe ou embellit de tissus ou intègre dans ses tapisseries. Pour ses Pojagis, transparence, jeu de couleur, construction géométrique, tout est d’un ordonnancement parfait et d’une grande délicatesse. www.magentakang.com

Sophie Morille (France)

Sophie Morille aime rompre les frontières entre design, art et illustration. Elle relie sa passion pour le dessin, le motif et la couleur à la technique de la teinture végétale, du tissage ou encore de la gravure. Elle convie la douceur au coeur de ses créations, s’inspire principalement de la nature, environnement dans lequel elle a grandi.  Sophie explore sans cesse son amour du fait-main et de l’expérimentation dans son atelier à La Montagne près de Nantes. sosochampignon.blogspot.com

Janet Clare (Angleterre)

Janet Clare est une artiste anglaise qui a su conquérir le coeur des quilteuses du monde entier avec ses tableaux textiles naïfs et tendres. Depuis quelques temps elle s’adonne à un genre tout à fait différent tant dans le graphisme très géométrique de ses grands quilts que la palette minimaliste qu’elle utilise. Elle est d’ailleurs l’une des designers pour MODA fabrics dont elle signe des collections très contemporaines.

Anne Kelly (Angleterre)

Artiste textile britannique, Anne Kelly  collecte toutes sortes de matériaux, papier, tissus recyclés qu’elle manipule en mixant différentes techniques : broderie, photographie, impression et embellissement pour obtenir des collages originaux richement ouvragés qui ont été décrits comme « des petits mondes » où parfois un simple petit bout de tissu inspire toute l’oeuvre.

Dominique Fave (France)

BOUTIS CONTEMPORAIN SUR SOIE
Dominique Fave utilise la technique du boutis qui permet de littéralement « sculpter » le tissu pour obtenir de véritables bas-reliefs. Elle créée ses propres dessins en s’inspirant de l’Asie, de l’Afrique et en allant jusqu’à une abstraction qui joue avec rythme, relief et couleur.

Isabelle Cellier (France)

Isabelle Cellier utilise des techniques et des matériaux mixtes et iconoclastes quant à la tradition de l’ouvrage de dames. Les textiles anciens et précieux, chinés sont associés à des fragments de chiffons souillés, la soie côtoie la ficelle.  ISE s’approprie d’anciens savoir-faire qu’elle revisite (broderie en relief). La broderie devient sauvage et se met au service de la figuration.

Martine Apaolaza (France)

A travers ses tableaux, Martine Apaolaza raconte des histoires dans un style naïf, gai et instantané; le plus souvent avec une pointe d’humour ou un brin de nostalgie. Les façades d’immeubles étant un sujet récurrent qu’elle exprime d’une manière spontanée. Ainsi son travail a évolué, depuis le début de sa série sur HONFLEUR (2016) AMSTERDAM… Elle coupe directement à même les tissus, elle applique et elle brode à la main de manière très moderne et libre. Elle exprime ainsi des sensations vécues ! Le choix des tissus (récups ou neufs) étant la clé pour l’envolée…

Sylvie Deschamps (France)

Si la ville de Rochefort sur mer, en Charente Maritime, est un des plus illustre bastion pour la broderie aux fils d’or en France, que dire de Sylvie Deschamps

Directrice technique depuis 25 ans de l’atelier du Bégonia d’Or, elle est devenue au fil du temps une ambassadrice incontournable quand on parle de cannetille, jaseron et autre fils or qui composent son terrain de jeu . Nommée en novembre 2010 Maitre d’art, puis en avril 2011 Chevalier de l’ordre national du mérite, à plusieurs reprise membre du jury pour les meilleurs ouvriers de France section broderie or et « peinture à l’aiguille », les plus grandes maisons viennent à elle aujourd’hui pour relever les défis les plus fous avec le précieux métal …   elle s’envolera en Mars prochain vers le Japon avec d’autres confrères maitres d’art, pour représenter le savoir faire d’excellence à la française.

Clémence Gueib (France)

Clémence Gueib associe sa passion pour les insectes et son amour du tissu dans de merveilleuses créations. Son travail évoque des cabinets de curiosités, la nature, et plus particulièrement les insectes. En s’inspirant des cadres entomologiques , elle coud et brode des sculptures textiles hyper-réalistes . Elle essaye de copier l’insecte, texture, forme, couleurs… Ce travail est un moyen d’interroger la matière textile en l’utilisant comme médium pictural. Elle aime l’idée de faire disparaître la matière au profit du sujet, et ainsi interroger le public en rendant flou les frontières entre le réel et sa représentation. Lorsqu’elle crée des bijoux, son travail est plus fantaisiste, Elle choisi un tissu qui l’inspire, des perles, des paillettes… Elle évoque alors l’insecte plus qu’elle ne le copie. Elle utilise des tissus précieux qu’elle récupère, des fils de soie, des perles anciennes, des pierres semi précieuses…

Fanny Douvier (France)

Il était une fois un tableau .
C’est un peu au delà des rythmes sériels mais c’est toujours du patchwork . Fanny Douvier choisi la richesse graphique de tissus imprimés pour évoquer sur ce fond des applications sur le choix d’un sujet comme le jour, la nuit, la nature ou le rythme des saisons ou bien d’autres choix, cette ambiance forme un réseau de représentation allégorique sur le sujet choisi. Ce sont des panneaux muraux pour personnaliser les murs… une aventure réfléchie qui prend son temps en fonction de son besoin d’expression .

Estelle Delphin Lobel (France)

Sous la signature Nod’s, Estelle se consacre au travail textile autour du fil. La singularité de sa création s’est déployée autour du détournement du fil de broderie. Pour renouveler son utilisation et lui donner une nouvelle richesse, elle noue les fils en chaînettes textiles. Ils deviennent alors une matière plus dense, plus complexe. Cette dynamique est parfois accentuée par l’utilisation de chutes de tissus, autant de trames, textures et coloris permettant de diversifier le rendu.
Estelle crée des motifs colorés et texturés, le plus souvent inspirés par la nature (oiseaux, insectes, motifs floraux, …) qui s’invitent sur un tableau, un coussin, ou un fauteuil, une décoration murale ou un bijou.
Des pièces uniques, intenses et élégantes, cousues de patience et de rêveries, pour donner du relief aux tenues comme aux intérieurs.

Val Holmes (Angleterre)

L’exposition « Héritage Impressions » de « Pour L’Amour du Fil » 2019 a continué son parcours sur les Iles Britanniques et l’Irlande en automne 2019. Mais l’impression numérique n’est pas le seul mode d’expression de Val Holmes. Cette année, sont exposés à Nantes les teintures de fleurs et paysages (certaines inspirées des iles Britanniques) et les « mixed media » de la mer.

Jane Rollason (Angleterre)

Le travail de Jane Rollason est le fruit d’un amour profond pour l’art textile. Son travail tire son inspiration des merveilles de la nature, qu’elle essaye de retranscrire sur du tissu en fibres naturelles. Pour ses récents ouvrages, elle a utilisé de la teinture naturelle, au contact du tissus cette dernière crée un effet atténué et dilué. Elle est passionnée par cette technique contemporaine qui consiste à transférer des pigments végétaux sur du tissu.
Pendant un temps, elle a été professeur d’art et après s’être spécialisée dans les arts et créations textiles, elle est devenue maître de conférence pour le festival de Quilts de Birmingham, dans la catégorie Textiles Créatifs. Elle fait de l’art textile depuis 30 ans ; elle a remporté de nombreux prix aux UK et en Europe. Elle a également enseigné aux quatre coins du monde et a été juge pour des expositions nationales aux UK. Depuis les 5 dernieres années, elle est l’organisatrice des expositions internationales du groupe d’art textile « Crossing Oceans », qui a voyagé en Russie, au Canada, à Tawan, dans toutes l’Europe et au UK.

Akha Biladjo (Laos/France)

La drôle de jungle des Escogriffes
Du village à l’Institut Français : La création d’un spectacle cousu main
Depuis 2000, les femmes Akha d’un village de la province de Phongsaly cousent et brodent toutes sortes de bestioles et de personnages colorés. Ces créations sont nées de leur rencontre avec deux artistes française, Cécile Pouget et Annouck Lepla et sont également soutenue par l’association Akha Biladjo.
En 2011 et 2013 l’association publie « Les Escogriffes » une bande dessinée illustrés par ces drôles de personnages, puis est mis en scène par les marionnettistes laotienne Khao Niew, avec une représentation à l’Institut Français de Vientiane.
Les Escogriffes entrent à nouveau en piste pour une nouvelle tournée et une nouvelle représentation à l’Institut Français, où se dérouleront également des ateliers autours de la fabrication de tous ces personnages.

Pascale Goldenberg (France)

Le programme de broderie main en Afghanistan –GULDUSI – est invité en 2020 avec une série d’une douzaine de grands quilts participatifs. Au moins deux Européennes mais aussi jusqu’à une dizaine de femmes ont oeuvré ensemble autour des broderies afghanes pour la réalisation de quilts témoins de la rencontre de deux cultures. Chaque oeuvre sera accompagnée d’un texte racontant une petite histoire. Pour en savoir plus : www.guldusi.com

MODERN QUILT GUILD

Sélection de 30 oeuvres des membres des guildes européennes de la Modern Quilt Guild.

Best Of Japan Artist 2020

Les meilleures oeuvres des artistes japonaises du concours de Tokyo 2020.

Our Partners